Retour du couvre-feu : le gouvernement Legault «veut donner un coup de barre» au virus

Devant la montée du variant Omicron et la hausse anticipée des patients dans les hôpitaux de la province, le premier ministre François Legault veut donner un véritable « coup de barre » en instaurant de nouvelles mesures sanitaires au Québec.

Tel qu’avancé plus tôt aujourd’hui dans plusieurs médias nationaux, Québec revient avec un couvre-feu pan-provincial à compter de demain, 31 décembre.

Ce dernier s’appliquera jusqu’à nouvel ordre, en attendant une amélioration de la situation du côté des hospitalisations. Le couvre-feu sera en application de 22h à 5h du matin. Les récalcitrants seront passables à une amende de 1 000$ à 6 000$.

Rassemblements et autres

Les rassemblements dans les résidences privées ne seront plus tolérés. Il faudra donc se limiter à la bulle familiale.

Les personnes seules pourront se greffer à une bulle familiale. Les proches aidants et les soins à domicile seront toujours permis.

Le gouvernement annonce aussi la fermeture des salles à manger des restaurants. Les restaurants pourront continuer à faire de la livraison ou des repas à emporter.

Les magasins non prioritaires devront aussi fermer leurs portes pour les trois prochains dimanches.

Le retour en classe sera également repoussé au 17 janvier, et ce, pour l’ensemble des niveaux scolaires.

Les sports intérieurs et les activités sportives devront revenir sur pause dans l’ensemble de la province.

Le gouvernement annonce aussi que les lieux de culte devront fermer leurs portes à compter de demain, à l’exception des funérailles qui pourront se tenir avec un maximum de 25 personnes.

Bilan

Rappelons que le plus récent bilan de la COVID-19 recense 14 188 nouveaux cas dans la province. Neuf personnes de plus sont décédées des complications liées à la maladie pour un total de 11 711 depuis le début de la pandémie.

Encore une fois, les hospitalisations ont augmenté de manière significative avec 229 nouvelles entrées contre 94 personnes rétablies. Le total s’établit donc à 939 en province.

En une semaine, le premier ministre Legault a indiqué que le nombre d’employés absents en raison de la COVID-19 était passé de 5 600 à 12 000.

Par ailleurs, François Legault à demander à l’équipe de la Santé publique de réviser comment il serait possible d’appliquer le passeport vaccinal dans d’autres circonstances que celles déjà annoncées par le passé.

Le premier ministre s’attend d’ailleurs à des jours très durs pour les Québécois, ce pourquoi il demande à tous de prendre soins des uns et des autres.