442 dossiers en attente d’évaluation à la DPJ

L’Alliance du personnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) de la région de la Mauricie/Centre-du-Québec déplore que certaines données n’aient pas été dévoilées mardi à la suite du bilan annuel de la protection de la jeunesse (DPJ).

Parmi ces chiffres, le nombre de jeunes qui se retrouve sur la liste d’attente pour une évaluation.

Ils sont actuellement 442 selon la représentante nationale de la région, Pascale Leclair-Gingras.

L’APTS a également souligné que six établissements temporaires ont été ajoutés sur le territoire pour répondre à la forte demande, puisqu’on compte 189 jeunes en centre alors que la capacité est de 125.

Notons également que les signalements dans la région ont augmenté de 36,3 % alors que la moyenne québécoise est de 32,3 %.