53 700 $ pour lutter contre l’exploitation sexuelle dans la région

Québec a accordé 53 700 $ à l’organisme Répit jeunesse de Victoriaville.

Ce montant servira à un projet de prévention et d’intervention en matière d’exploitation sexuelle des jeunes. 

Un travailleur de rue sera embaucher qui aura pour mandat spécifique cette problématique en offrant une présence dans les milieux de vies des jeunes à risque d’exploitation sexuelle tels que les bars et les hôtels ou môtels. 

Ledit projet vise à accroître la capacité d’intervention des milieux en matière de lutte à l’exploitation sexuelle, à améliorer les connaissances sur les caractéristiques des victimes et à instaurer des pratiques qui répondent aux besoins exprimés par ces dernières.

Cette aide financière s’inscrit dans le cadre du Programme de prévention et d’intervention en matière d’exploitation sexuelle des jeunes (PPI) du ministère de la Sécurité publique