Alain Rayes veut avoir un rôle d’influence pour la course à la chefferie

Le député Alain Rayes préfère attendre que tous les candidats intéressés au poste de chef du Parti conservateur soient connus avant d’annoncer lequel il choisira d’appuyer. 

Hier, il a annoncé qu’il ne sera plus lieutenant politique pour le Québec en plus de délaisser ses fonctions au sein du cabinet fantôme. 

Il faudra attendre encore quelques semaines avant de connaître tous les candidats qui convoitent ce poste.

Jusqu’ici, seul Pierre Polievre a démontré son intérêt pour le poste, lui qui est député de Carleton, une circonscription de la banlieue d’Ottawa.