Animaux errants à Princeville : on cherche toujours des solutions

La Ville de Princeville est toujours à l’étape des pourparlers avec divers partenaires afin de s’occuper des animaux errants. 

En août dernier, ce dossier avait été dans l’actualité, car la Ville voulait signer une entente avec la SPAA d’Arthabaska pour que celle-ci s’en occupe puisque la personne qui ramassait les animaux errants dans la ville avait cessé de le faire pour des raisons de santé. 

Le directeur des communications de la Ville, Sébastien Gingras, a indiqué que « malgré le souhait de Princeville de conclure une entente avec la SPAA, le tout ne s’est pas concrétisé pour divers facteurs ».

La Ville étudie toujours ce dossier et « il est encore trop tôt pour donner davantage de détails, notamment en ce qui a trait à l’échéancier et sur le fonctionnement de ce service à venir », a-t-il précisé.