Au tour des CPE d’être en grève ?

Photo: courtoisie

Les CPE subventionnés de la Mauricie/Centre-du-Québec se préparent à la possibilité d’être en grève si les négociations avec le gouvernement n’aboutissent pas.

En effet, réunis lors d’une assemblée générale le 11 septembre, ils se sont prononcés en faveur d’un mandat de grève de 10 jours.

La présidente du syndicat régional des travailleuses en CPE du Coeur du Québec, Suzy Gaillardetz, explique les raisons qui pourraient amener à une grève.

Parmi leurs revendications, notons le rattrapage salarial.