« Ce qui accroche, c’est la tâche des enseignants »

Photo : Arsenal Media

Après avoir reçu une offre du gouvernement la semaine dernière annulant la grève d’une demi-journée qui était prévue, les enseignants étudient présentement l’offre qui est sur la table. 

Si certaines propositions sont intéressantes comme l’ajout de 200 classes spécialisées d’ici trois ans dans la province, la présidente du Syndicat de l’enseignement des Bois-Francs, Nancie Lafond, constate qu’il y a encore un écart important entre ce que les professeurs demandent et ce que le gouvernement propose. 

Une décision sera prise à la mi-mai afin de savoir si les offres du gouvernement seront acceptées, ou pas.