COVID-19 | Quoi faire pour les voyageurs?

Photo: courtoisie

Quoi faire si vous aviez des projets de voyage à l’extérieur du pays prochainement ?

Il faut d’emblée rappeler que les personnes actuellement infectées par le COVID-19 au Québec sont des personnes qui reviennent de voyage. Ces personnes ont donc été exposées au virus avant leur retour au pays. Le gouvernement du Québec tout comme celui du Canada, demande maintenant aux citoyens de ne plus voyager jusqu’à nouvel ordre.

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a d’ailleurs demandé aux Canadiens qui se trouvent à l’étranger de planifier un retour rapide au pays pendant que des avions commerciaux sont toujours à disposition. Il faut savoir que plusieurs pays songent à fermer leurs aéroports et restreindront les vols ce qui pourrait compliquer sérieusement toute tentative de retour au pays.

Plusieurs compagnies aériennes ont annoncé qu’elles assouplissaient les modalités applicables pour modifier une réservation, il faudra cependant vous armer de patience pour joindre le service à la clientèle. Vous pourriez donc être en mesure de modifier les dates prévues de votre voyage sous certaines conditions.

Votre assurance voyage dans tout ça?

Si vous aviez acheté une protection d’assurance voyage avant la publication de l’avis du gouvernement canadien qui demande d’éviter tout voyage non essentiel vous êtes en théorie couvert par votre assureur. Cette couverture s’applique de la même manière si vous avez fait l’achat de vos billets d’avion ou de votre forfait avec une carte de crédit dotée d’un programme de protection pour voyageur.

De manière générale, les billets d’avion ou forfait achetés après la publication d’un avis fédéral qui demande d’éviter de voyager ne sont pas admissibles au remboursement de leurs frais en vertu de l’assurance annulation de voyage.

Autrement dit, ce qu’il faut savoir, c’est que si vous décidez d’entreprendre votre voyage et que vous ignorez l’avis du gouvernement fédéral, vous pourriez ne plus être couvert par votre assureur en cas de complications médicales provoquées par le COVID-19. Lorsque le gouvernement canadien émet un avis de niveau 3 aux voyageurs comme c’est le cas actuellement, cela signifie que le risque est sérieux et connu. La majorité des assureurs permettent un remboursement des dépenses de voyage dès qu’un avis de niveau 3 est publié. À l’heure actuelle, si vous êtes toujours au Canada et que vous deviez quitter prochainement, vous devriez être admissible à un remboursement par votre assureur, vous devez contacter le service à la clientèle de votre assureur pour en savoir plus.  

Si vous êtes actuellement à l’étranger

La même logique est applicable dans ce cas-ci, si vous aviez entrepris votre voyage avant l’avis fédéral demandant d’éviter de voyager, votre protection d’assurance demeure applicable. Vous pourriez donc en théorie pouvoir bénéficier de la couverture d’interruption de voyage si votre couverture le prévoit.

Pourquoi le gouvernement fédéral demande d’éviter de voyager ?

Pour limiter la propagation de la COVID-19, de nombreux pays ont mis en place des restrictions de voyage ou d’entrée/sortie, et d’autres mesures telles que des restrictions de mouvement et des quarantaines. Les compagnies aériennes ont annulé des vols. De nouvelles restrictions peuvent être imposées avec peu de préavis. Vos projets de voyage peuvent être gravement perturbés et vous pouvez être contraint de rester à l’étranger plus longtemps que prévu.