Crise du logement | Legault mis en demeure par les organismes communautaires de la région

Image d'illustration tirée de Depositphotos

Le gouvernement a reçu une mise en demeure par les organismes de la région qui dénoncent son inaction en logement.

Les organismes communautaires du Centre-du-Québec et de la Mauricie ont envoyé une mise en demeure au premier ministre François Legault et à la ministre de l’Habitation France-Élaine Duranceau.

Le document demande des actions pour que les gens puissent vivre dans une demeure abordable et de qualité. On y évoque le manque d’appui aux organismes, qui font pourtant face à des besoins sur le terrain en croissance. 

Monsieur Legault et madame Duranceau,

La présente est pour vous mettre en demeure afin de vivre dans une demeure abordable et de qualité. Nous considérons que vous avez failli à vos responsabilités. Plusieurs citoyenNEs vivent une détresse sociale et économique sans précédent dans l’histoire récente de notre province. Avec l’explosion des demandes d’aide pour des besoins de bases et la difficulté de nombreux ménages à boucler leur fin de mois, nous sommes dans une situation se rapprochant des grandes crises économiques vécues par le passé.

Extrait de la lettre de mise en demeure

Le porte-parole de la campagne régionale Engagez-vous pour le communautaire, au Centre-du-Québec et en Mauricie, Sébastien Bois, exige des actions rapides et structurantes : « Notre gouvernement doit cesser son discours d’austérité et les demi-mesures face à la crise sociale présente. Il est responsable de défendre nos droits et d’assurer à l’ensemble de la population un minimum pour vivre dignement. »