Des places en services de garde éducatifs, mais est-ce la bonne solution ?

Depuis l’automne, le gouvernement Legault a annoncé de nouvelles places en services de garde éducatifs à l’enfance. 

D’ailleurs, mercredi, on a annoncé de 101 à 120 nouvelles dans la circonscription d’Arthabaska.

La présidente du Syndicat des travailleuses en CPE du Québec, Suzie Gallardetz, a constaté que plusieurs CPE sont apparus sur le territoire depuis les derniers mois.

Or, la présidente croit que malgré ses belles annonces, il y a encore un problème qui persiste.