Elle est accusée d’avoir volé près de 1 M$ à MegaSecur pendant qu’elle y travaillait

Photo (à gauche) tirée de la page Facebook de Karine Tremblay

Une ex-employée de MegaSecur de Victoriaville est accusée d’y avoir volé un peu moins de 1 M$ en utilisant, entre autres, la carte de crédit de la compagnie. 

Karine Tremblay, 43 ans de Tingwick, a fait face à trois chefs d’accusation au palais de justice de Victoriaville lundi dernier. 

En plus de vol, elle est accusée d’avoir utilisé, enlevé […], transféré la possession d’un bien ou de ses produits dans l’intention de la cacher […] sachant ou croyant qu’elle a été obtenue ou provient de la perpétration.

L’autre accusation est d’avoir, par la supercherie, le mensonge ou autre moyen […], frustré MegaSecur d’une somme d’argent de 727 400 $. 

Les faits reprochés se seraient déroulés entre le 21 décembre 2020 et le 7 août 2023.

MegaSecur se spécialise dans l’anti-inondation. 

Elle aurait volé deux mois après son embauche

Tremblay a commencé à travailler comme technicienne comptable pour MegaSecur en octobre 2020. 

Selon les informations obtenues par monvicto.com, elle aurait commencé à voler la compagnie deux mois après son embauche. 

Au cours des deux années et demie qui ont suivi, elle aurait volé pour environ 430 000 $ en utilisant le compte d’un faux fournisseur sur lequel elle se serait transféré de l’argent. 

Puis, grâce à la carte de crédit de la compagnie, elle aurait volé pour environ 291 000 $. 

Elle aurait pigé à volonté dans les comptes de la compagnie pour payer, notamment, des rénovations sur sa maison, un spa et sept billets au Centre Bell lors de la venue de 50 Cent en août dernier.

La quadragénaire aurait aussi dépensé pour 3 700 $ dans une compagnie qui loue des voitures de luxe (voir photo). 

Elle ne voulait pas qu’on regarde les comptes

Selon nos sources, elle serait devenue directrice des opérations de la compagnie quelques mois après son embauche à la fin de 2020.

Dès lors, elle ne laissait personne regarder les états de compte de la compagnie et le patron lui vouait une « confiance aveugle ». 

Avant de partir en vacances en juillet dernier, elle avait annoncé à la direction qu’elle souhaitait quitter son emploi pour aller travailler dans une autre compagnie.

C’est lors de ces vacances que la personne qui souhaitait le remplacer a constaté des irrégularités dans les comptes de la carte visa. 

Après avoir demandé de l’aide d’une firme externe, la direction a constaté qu’il manquait environ 181 000 $ sur la carte de crédit.

Karine Tremblay a été congédiée le 28 juillet dernier, soit la même journée que la compagnie a porté plainte à la police. 

Elle aurait encore volé après son congédiement

Ayant encore quelques accès aux comptes de la compagnie malgré son congédiement, elle aurait volé 5 000 $ en utilisant encore le compte de l’ancien fournisseur et aurait tenté de voler un autre 2 000 $, mais cette fois-ci la compagnie victoriavilloise a bloqué la transaction avant qu’elle ne se concrétise. 

Le 19 octobre, la Sûreté du Québec a confirmé qu’il y a eu une perquisition à sa résidence et du matériel a été saisi.

« Éviter de trop faire confiance »

Joint par téléphone, le directeur opération et vente de MegaSecur, Jonathan Perreault, reconnaît qu’il s’agit d’un montant important qui aurait été volé.

« Les entreprises doivent mettre en place des procédures pour éviter que ça se produise », a souhaité M. Perreault.

« Et, il faut éviter de trop faire confiance », a-t-il ajouté. 

Karine Tremblay reviendra en cour le 7 février 2024 pour la suite des procédures judiciaires.

Au moment d’écrire ces lignes, elle n’avait pas retourné notre appel pour obtenir  ses commentaires.