Engorgement dans les hôpitaux | Trop de patients amenés en ambulance pour rien

En poste depuis environ six mois, la présidente-directrice générale du CIUSSS MCQ a constaté que trop de personnes qui sont amenées en ambulance dans les différents établissements hospitaliers ne devraient pas s’y retrouver.

En entrevue à monvicto.com, Nathalie Petitclerc estime qu’un peu plus du double de ces patients ne sont pas à la bonne place.

Lorsque questionnée sur le temps que ça prendrait pour améliorer la situation dans le système hospitalier de la région, Mme Petitclerc ne pouvait donner de moment précis. 

En date de mardi matin, le taux d’occupation des civières à l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska était de 88 %.