Éolien | Hydro-Québec retient le projet dans Arthabaska

Image d'illustration par Despositphotos

Un pas de plus a été franchi vendredi pour le projet éolien présenté par Boralex et la MRC d’Arthabaska.

La société d’État a accueilli favorablement le projet d’une quarantaine d’éoliennes. Ce projet fait partie des huit qui ont été retenus sur seize à la suite du dernier appel d’offres d’Hydro-Québec.

Cela signifie qu’il est accepté, mais qu’il reste plusieurs étapes avant sa réalisation prévue pour 2029. Il faudra compléter le processus d’évaluation environnementale, celui du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), l’autorisation de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) et l’obtention de plusieurs autres autorisations et permis.

« Hydro-Québec a retenu un projet porteur pour l’économie de la région et pour les citoyens. Forts de la confiance que la société d’État a accordée à ce projet, nous poursuivons activement les discussions avec Boralex afin de créer un partenariat formel, à parts égales avec le promoteur, qui nous permettra de bénéficier de retombées sociales, environnementales et économiques majeures au profit de toute la communauté. »

Le préfet de la MRC d’Arthabaska, Christian Côté

« Le résultat d’aujourd’hui démontre toute la compétence et l’engagement des équipes de Boralex à développer des projets porteurs, comme le projet éolien Arthabaska, qui aidera le Québec à réussir sa transition énergétique et à offrir de l’électricité abordable aux Québécois. Implanté à Kingsey Falls depuis plus de 30 ans, pour Boralex, il nous tient particulièrement à cœur de faire profiter directement notre région des retombées économiques que génèrent les projets éoliens et de participer aux ambitions de développement durable de la MRC d’Arthabaska. Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement la MRC d’Arthabaska pour son support et sa collaboration », a déclaré Hugues Girardin, premier vice-président et directeur général, Amérique du Nord, chez Boralex.

Le projet compterait entre 37 et 44 éoliennes et est un partenariat 50% – 50% entre Boralex et la MRC d’Arthabaska.

Le premier vice-président et directeur général, Amérique du Nord, chez Boralex, Hugues Girardin, a souligné pou sa part un projet porteur qui aidera le Québec à réussir sa transition énergétique et à offrir de l’électricité abordable aux Québécois.

Implanté à Kingsey Falls depuis plus de 30 ans, pour Boralex, il nous tient particulièrement à cœur de faire profiter directement notre région des retombées économiques que génèrent les projets éoliens et de participer aux ambitions de développement durable de la MRC d’Arthabaska.

Premier vice-président et directeur général, Amérique du Nord, chez Boralex, Hugues Girardin

Le parc éolien prendrait place sur les territoires de Sainte-Élizabeth-de-Warwick, Sainte-Séraphine et Victoriaville. Il fournirait 265,2 mégawatts d’énergie dans le Centre-du-Québec.