État d’urgence, fermeture d’école et aide aux entreprises

Photo: courtoisie

L’état d’urgence a été décrété aux États-Unis cet après-midi.

Dans une annonce faite à la nation, le président américain a annoncé que cette mesure d’urgence permettra d’injecter plus de 200 milliards de dollars pour les états et localités afin de combattre le coronavirus. L’état d’urgence permettra également de lever certains règlements et certaines lois à travers le pays et de s’assurer d’une flexibilité maximale pour répondre à la menace dans les hôpitaux des États-Unis.

Le président américain a également invité tous les états à déclarer l’état d’urgence sur leur territoire.

Mesures d’Ottawa

Chez nous, Ottawa vient en aide aux entreprises canadiennes pour faire face aux conséquences encourues par l’épidémie de coronavirus.

Ainsi, le gouvernement prévoit une enveloppe de 10 milliards de dollars en crédit pour soutenir l’économie.

En point de presse cet après-midi, e gouverneur de la Banque du Canada, Steven Poloz, a annoncé une nouvelle baisse d’un demi-point de pourcentage de son taux directeur.

Celui-ci passe donc de 1,25% à 0,75%.

De son côté, le premier ministre du Canada s’est aussi adressé à la nation aujourd’hui.

Ottawa interdit désormais aux navires de croisière de plus de 500 passagers et membres d’équipage de faire escale au pays au moins jusqu’en juillet et recommande aux citoyens d’éviter les voyages à l’étranger.

Les mesures de sécurité et de dépistage seront renforcées dans les postes frontaliers, que ce soit les passages terrestres ou dans les aéroports.

Plus tôt aujourd’hui, la Chambre des Communes avait annoncé la suspension de ses travaux pour 1 mois.

Fermeture d’écoles et des garderies au Québec

Tandis qu’au Québec, dès lundi, enfants et étudiants devront rester à la maison.

Le gouvernement Legault a pris la décision de fermer l’ensemble des garderies et du réseau scolaire de la province pour une durée de deux semaines.

Des services de garde spéciaux seront cependant mis en place pour les parents qui travaillent dans le réseau de la santé et autres services essentiels.

D’autres mesures doivent être annoncées dans les jours à venir pour aider financièrement les entreprises et individus touchés par la COVID-19.

Info-Santé débordé

Devant le volume important d’appel dirigé vers Info-Santé, les autorités changent de stratégie.

On demande aux citoyens de signaler désormais le 1-877-644-4545 plutôt que le 811, pour obtenir des informations sur la situation entourant la COVID-19 ou s’ils présentent des symptômes.

Selon le ministère de la Santé, la centaine d’infirmières qui répondent au téléphone un peu partout dans la province sont débordées par le volume d’appel.

Pour pallier le problème, les autorités font appel aux infirmières à la retraite, celles qui sont enceintes à la maison ou en travaux légers pour donner des heures afin de répondre au téléphone.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec a pour sa part indiqué que les médecins spécialistes en quarantaine donneront un coup de main aux équipes du service débordées d’appels.

L’épicentre en Europe

C’est désormais en Europe que se trouve l’«épicentre» de la pandémie de coronavirus. L’Organisation mondiale de la santé a expliqué que le nombre des nouveaux cas recensés chaque jour dans le monde est désormais plus élevé que ceux signalés par la Chine au plus fort de l’épidémie dans ses frontières.

La pandémie a causé la mort de plus de 5000 personnes dans le monde, en majorité en Chine continentale, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles. Depuis l’apparition du virus en décembre dans ce pays, plus de 134 000 personnes ont été contaminées, dans 121 États et territoires.

Quoi faire en quarantaine?

Pour éviter la propagation du virus, nombreux sont ceux qui devront s’isoler à la maison pendant 14 jours. Si tel est votre cas, voici les recommandations de l’Agence de santé publique du Canada.

Restez chez vous : utilisez les services de commande en ligne et livraisons pour l’épicerie et la pharmacie. Si jamais vous devez aller à l’hôpital ou chez le médecin contactez d’abord les autorités de santé publique et évitez d’utiliser les transports en commun, que ce soit l’autobus, le métro ou le taxi.

Adoptez les précautions de base : Toussez ou éternuez dans le creux de votre bras plutôt que dans vos mains. Jetez les mouchoirs après usage dans une poubelle doublée d’un sac, et lavez-vous immédiatement les mains. Surtout, lavez-vous les mains, souvent!

Limitez les contacts avec vos proches : tenez-vous loin des autres, y compris ceux qui vivent sous votre toit. Gardez si possible une distance minimale de deux mètres.

Nettoyez les surfaces régulièrement : Les objets que vous touchez devraient être lavés au moins une fois par jour : rampes, poignées de porte, comptoirs, toilette, interrupteurs, etc.