Front commun | Les membres de l’APTS réfléchissent

Crédit photo : courtoisie de de la FIQ en Mauricie/Centre-du-Québec

Difficile de prédire le résultat des votes de la part des membres de l’APTS de la Mauricie et du Centre-du-Québec sur l’entente de principe qui a été déposé au Front commun par le gouvernement du Québec.

En entrevue, la présidente de l’Alliance de la région, Véronique Neth, a fait savoir que plusieurs réfléchissent encore à l’offre qui est sur la table.

Les rencontres avec les membres se feront du 30 janvier au 8 février. 

Pendant cette période, quatre seront en présentiel, soit à Victoriaville, à Drummondville, à Trois-Rivières et à La Tuque. 

Trois autres seront par vidéoconférence. 

Parmi les offres qui seront présentées, notons l’augmentation salariale d’au moins 17,4 % sur cinq ans avec une protection contre l’inflation pour les trois prochaines années.