Hausse du prix du loyer | On peut refuser, mais pas toujours

Image d'illustration par Depositphotos

L’Association des locataires du Centre-du-Québec a rappelé que l’augmentation de loyer devrait être de 4 %  cette année d’après le taux suggéré par le Tribunal administratif du logement.

Or, ce taux n’est pas obligatoire et le propriétaire n’a pas l’obligation de le respecter.

La directrice de l’Association, Evelyne Heeremans, a expliqué que le locataire pouvait tout de même contester une certaine hausse abusive. 

La directrice a ajouté que d’autres moyens sont disponibles  pour contester.

En terminant l’entrevue, Mme Heeremans a mentionné que c’était important de ne pas signer un renouvellement de bail sous pression et qu’il fallait mieux prendre quelques jours pour le lire attentivement.