Il décède subitement dans son sommeil à 29 ans. Ses proches veulent lui rendre un dernier hommage

Des proches d’un homme de 29 ans décédé subitement dans son sommeil lancent un cri du coeur afin de les aider à rendre un dernier hommage à celui-ci.

Le Victoriavillois Michael Majeau est mort de causes naturelles le 16 janvier, mais n’a toujours pas eu de funérailles puisque le défunt avait eu des difficultés financières et n’avait pas d’assurance. 

Tommy Roy-Houle, qui le connaissait depuis son adolescence, parle de son meilleur ami comme d’un homme qui souriait beaucoup et avait des amis de tous âges.

« Même s’il avait des problèmes, il gardait toujours le sourire », a-t-il dit, encore éprouvé par la mort de son ami.

Jusqu’ici, ses proches ont pu lui payer une urne, mais n’ont pas les moyens de lui payer une journée au salon funéraire pour lui rendre un dernier hommage.

Son avis de décès n’a d’ailleurs toujours pas été publié.

Une campagne de sociofinancement a été mise sur pied pour les aider.