Il se pourrait que la région passe en zone rouge

Marie-Josée Godi au Centre communautaire d'Arthabaska

Selon Radio-Canada, la directrice générale de la santé publique, la Dre Marie-Josée Godi, a indiqué que si les nouveaux cas continuent d’augmenter comme c’est le cas lors des derniers jours, elle n’aura d’autres choix que de demander des mesures plus sévères. 

Lors des 24 dernières heures, les cas actifs en Mauricie et au Centre-du-Québec sont passés de 32 à 63. 

Les cas de variants ont également augmenté de façon significative, passant de 144 à 284 en une semaine. 

La santé publique se donne jusqu’à demain pour évaluer la situation. Si la région bascule en zone rouge, alors ce sera notamment la fermeture des restaurants, des salles de spectacles et des gyms.