Intervention des pompiers à l’INAB

Photo: courtoisie

Les pompiers de Victoriaville ont eu à intervenir dans la nuit de jeudi à vendredi à l’Institut national d’agriculture biologique.

Il était près de 3h que les sapeurs ont été appelés à cet endroit.

Un détecteur de monoxyde de carbone était entré en fonction.

La présence du gaz a été confirmée par les appareils de détection des pompiers mais à une très faible concentration.

Le problème venait d’un local abritant le système de chauffage du bâtiment.

Une défectuosité étant possiblement en cause, les sapeurs ont demandé qu’un technicien procède à l’examen de l’appareil.