Justice : bataille entre deux soeurs pour l’héritage de leur mère atteinte Alzheimer

C’est une véritable bataille judiciaire qui se déroule entre deux soeurs de Victoriaville pour la succession de l’héritage de leur mère qui aurait modifié son testament pour avantager l’une d’elles alors que celle-ci savait que sa mère souffrait d’Alzheimer.

Dans la demande introductive qui a été déposée au palais de justice de Victoriaville le 17 novembre, on peut y lire que « la défunte avait toujours été claire avec ses enfants à l’effet que lorsqu’elle deviendrait inapte et lors de son décès » un seul de ses trois enfants serait « la liquidatrice et qu’elle hériterait de tous ses biens »

Elle avait d’ailleurs signé un testament à ce sujet en décembre 2016.

En mars 2017, une évaluation médicale dévoilait que la mère était atteinte d’une démence de type Alzheimer.

Un mois plus tard, elle signait un nouveau testament qui stipulait que son autre fille, ainsi que les deux enfants de son fils décédés étaient maintenant les nouveaux liquidateurs. 

Celle qui souhaite annuler le second testament indique qu’elle « n’a jamais été mise au courant du changement de liquidateur (…) et du nouveau testament ».

Elle soutient également que sa mère « n’était pas en mesure de gérer ses affaires et de procéder seule à ce changement » et que ce document ne « représente pas les vraies volontés » de sa mère. Elle tente maintenant d’annuler le second testament en Cour supérieure.