La Ville veut conserver l’unité de débordement d’urgence en itinérance

Crédit photo : Alex Drouin - Monvicto.com

Alors que l’unité de débordement d’urgence en itinérance à Victoriaville peine à joindre les deux bouts et pourrait bien fermer ce printemps, le maire a assuré qu’elle était là pour rester.

C’est ce qu’Antoine Tardif a indiqué à monvicto.com alors que jeudi dernier, le directeur de l’organisme l’Ensoleilvent, François Gosselin, a expliqué que s’il n’avait pas, entre autres, plus d’argent pour assurer la survie de l’endroit, elle était à risque de fermer. 

M. Tardif a mentionné « qu’il s’agit d’une ressource importante pour la région qui a vu le jour grâce à une collaboration exceptionnelle entre plusieurs partenaires publics et privés ».

Il a ajouté que « l’organisme responsable de la gestion de l’unité fait actuellement des démarches pour sensibiliser les instances gouvernementales à ses enjeux ». 

Finalement, il a indiqué qu’il est confiant que le ministre responsable des Services sociaux et le CIUSSS MCQ seront réceptifs afin de soutenir l’organisme tel qu’il a été annoncé publiquement.

À lire également | Unité de débordement à Victoriaville | Une fin dès avril ?