L’aide médicale à mourir en explosion dans la région

Image d'illustration par Despositphotos

Au cours des cinq dernières années au Centre-du-Québec et en Mauricie, les demandes d’aide médical à mourir ont connu une hausse considérable. 

En 2017-2018, seulement 18 demandes ont été enregistrées alors qu’en 2021-2022 c’était 185, soit 167 de plus. 

C’est ce qu’a rapporté le Journal de Montréal.

L’accès élargi de la loi et à la tombée de certains tabous figurent parmi les raisons qui expliquent que ces demandes ont autant augmenté. 

C’est à domicile que l’aide médicale à mourir a été le plus souvent administrée avec 70.

Suivent ensuite les centres hospitaliers et les maisons de soins palliatifs