Le Camping plage des sables de Princeville n’a pas la permission de s’agrandir

Photo : Arsenal Media

La Commission de protection du territoire agricole du Québec a refusé que le Camping plage des sables de Princeville ajoute 162 nouveaux terrains.

Cet ajout représentait une superficie  supplémentaire d’un peu plus de cinq hectares.

Le mandataire de ce dossier, l’agronome Éric Beaulieu, a fait savoir que l’endroit où serait agrandi le terrain était protégé tandis que l’UPA a mentionné qu’il s’agissait d’un des pires sites pour faire de l’agrandissement d’un terrain de camping et que ça aurait des contraintes additionnelles pour l’agriculture. 

La direction du camping a préféré ne pas commenter le dossier alors que le maire de la ville, Gilles Fortier, a rappelé que celle-ci avait adopté une résolution en novembre dernier pour appuyer la demande du promoteur. 

En entrevue, M. Fortier s’est dit déçu que l’agrandissement n’ait pas été approuvé et a encore de la difficulté à  comprendre les raisons de ce refus. 

Selon le maire, les raisons évoquées n’ont aucun sens.