Le CSSBF souhaite que les parents testent davantage leurs enfants en cas de symptômes

Afin d’éviter que les variants continuent d’augmenter au Centre de services scolaires des Bois-Francs, la direction encourage fortement les parents à amener leurs enfants se faire tester aussitôt que ces derniers présentent le moindre symptôme.

Selon la directrice générale adjointe, Marylène Plante, agir de cette façon permettra de rassurer tout le monde et permettrait de diminuer les impacts qui peuvent rapidement devenir exponentiels. 

Dès qu’un variant est suspecté, ce n’est pas seulement l’enfant qui est confiné, mais toute sa classe, ses professeurs, son service de garde ainsi que les élèves qui sont dans le même autobus que ce dernier en plus du chauffeur. 

Cette période est de 48 à 72 heures et tous doivent passer un test pour la COVID-19.

En date de jeudi matin, 15 cas de COVID-19 sont rapportés au sein du CSSBF, dont 8 variants et 12 groupes confinés.