Le droit à l’avortement, un sujet sensible au Parti conservateur

Ottawa, ONTARIO, on 18 February, 2020. © HOC-CDC Credit: Christian Diotte, House of Commons Photo Services

Jeudi matin, le Journal de Montréal publiait un article dans lequel se trouvait le nom de 39 députés, tous du Parti conservateur, qui étaient contre l’avortement. 

Ce qui représente près du tiers des députés conservateurs.

Toutefois, les noms d’Alain Rayes et de Luc Berthold n’y figurent pas.

D’ailleurs, aucun ne provient du Québec.

Le député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, a mentionné respecter l’avis de ses collègues.

Il a ajouté au quotidien que la question était « extrêmement sensible, tactique, même au sein du parti ».

Le sujet de l’avortement est revenu dans l’actualité récemment en raison de la Cour suprême des États-Unis qui va renverser une décision historique à ce sujet datant de 1973 sur sa législation.