Le Groupe Sélection doit 2,3 M$ Armatures Bois-Francs

Photo tirée de la page Facebook Armatures Bois-Francs

Aux prises avec des problèmes financiers, le Groupe Sélection doivent de l’argent a près de 960 créanciers, dont Armatures Bois-Francs alors que la facture impayée s’élève à 2,3 M$. 

En entrevue à La Presse, le président de la compagnie qui se spécialise dans la fabrication et l’installation d’acier d’armature, Éric Bernier, a confirmé être inquiet de la situation. 

Il a indiqué que puisque le Groupe Sélection est sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, la compagnie des Bois-Francs est obligée de continuer de travailler pour le Groupe pour ne pas être en défaut. 

M. Bernier a ajouté qu’il y aura un préjudice à cause d’un surplus de main-d’oeuvre et qu’il est impossible de se virer de bord du jour au lendemain.

Il souhaite que les activités de construction ne cessent brusquement sinon  les conséquences ne seront pas que financières.