Le point sur la vaccination des 5 à 11 ans au Québec

Photo: courtoisie

Le premier ministre François Legault a présenté en début de soirée mardi les modalités entourant la vaccination des 5 à 11 ans qui pourra s’amorcer dans la province.

La vaccination débutera dans les écoles dès lundi prochain tandis que des doses seront offertes à partir de demain dans les cliniques de vaccination sur rendez-vous.

Le premier ministre insiste sur l’importance de ne pas mettre de pression sur les enfants ou sur les parents pour contraindre la vaccination. Rappelant qu’il s’agissait d’un choix personnel, le premier ministre ne souhaite pas stigmatiser les enfants qui ne seraient pas vaccinés pour différentes raisons.

À cet effet, Québec confirme que les enfants de 5 à 11 ans ne seront pas assujettis au passeport vaccinal. Le gouvernement ne chiffre pas non plus de cible vaccinale à atteindre chez les enfants.

Le gouvernement estime possible d’offrir une première dose à cette clientèle avant les fêtes, la deuxième dose sera offerte 8 semaines plus tard.

L’urgence sanitaire en vigueur dans la province pourrait être levée fin février, début mars une fois qu’un nombre suffisant d’enfants auront reçu le vaccin selon François Legault.

Des assouplissements pour Noël

En ce qui concerne les règles sanitaires qui seront en vigueur pour la période des fêtes, le premier ministre a soutenu qu’une décision serait prise prochainement.

Pour éviter de répéter le scénario de l’année dernière alors que le gouvernement avait consenti des assouplissements avant de faire marche arrière, une décision sera prise lorsque la Santé publique aura déterminé l’effet des derniers assouplissements sur la propagation du virus.

D’ici ce temps, François Legault demande à la population de respecter les mesures, soit un maximum de 10 personnes pour les rassemblements à l’intérieur de résidences privées.