Les coffres de la Sécurité alimentaire s’épuisent déjà

Photo: La Sécurité alimentaire

En raison, entre autres, des perturbations liées aux chaînes de productions à l’échelle mondiale qui font que les denrées sont plus rares, la Sécurité alimentaire n’a d’autre choix que de solliciter la générosité de la population pour remplir ses coffres alimentaires. 

C’est généralement à l’été que le directeur général, Michel Patry, fait cette sortie publique.

Ce dernier en avait parlé en mars dernier à Arsenal Media que les coffres se vidaient plus rapidement cette année en raison également de l’augmentation du nombre de personnes qui en font la demande. 

Au cours des cinq derniers mois, la Sécurité alimentaire a effectué 4 446 dépannages et à ce rythme, elle va dépasser les 10 000 d’ici la fin de l’année. 

Conserves de type Boyardee ou ragoûts de boulettes, fèves au lard ou encore soupe en repas ne sont que quelques produits demandés. 

Les gens peuvent déposer les denrées à la sortie des supermarchés, dans les paniers identifier avec le logo de la Sécurité alimentaire ou aller les porter à leur entrepôt au 59, rue Monfette, porte 12.