Les enseignants de la région votent en faveur de la grève

Photo: courtoisie

Les enseignants du Syndicat de l’enseignement des Bois-Franc se sont à leur tour dotés d’un mandat de grève.

Réunis en assemblée générale virtuelle, les membres du syndicat (SEBF-CSQ) se sont prononcés à raison de 86 % en faveur d’un mandat de grève pouvant aller jusqu’à l’équivalent de cinq jours à utiliser au moment opportun.

Par voie de communiqué, la présidente du syndicat, Nancie Lafond, fait valoir que la situation était déjà difficile avant la pandémie et que les besoins sont encore plus grands maintenant.

Rappelons que le personnel enseignant réclame notamment des améliorations significatives en ce qui concerne la composition des classes et les services aux élèves en difficulté. Il exige aussi un allègement de la tâche, de meilleurs salaires, de meilleures conditions d’entrée dans la profession et moins de précarité.