Les infirmières attendent toujours des rétroactions salariales de cet automne

La présidente de la Fédération des infirmières du Québec de la région de la Mauricie/Centre-du-Québec, Nathalie Perron, constate que les plaintes et les griefs continuent de s’accumuler sur son bureau.

Pourquoi ?

Car l’employeur n’a toujours pas procédé à la rétroaction des augmentations salariales qui ont été négociées cet été et qui devaient entrer en vigueur en octobre dernier. 

Ce problème n’est pas seulement dans la région, mais à travers la province. 

Difficile de savoir le montant exact qui n’a pas encore été versé, mais on parle d’augmentation de 2 % pour l’année 2020 et un autre 2 % pour l’année 2021. 

Mme Perron explique que l’un des problèmes provient du programmeur de la paye des employés qui n’arrive pas à fournir à toutes les modifications qu’il doit faire.