Les Québécois doivent en faire un peu plus pour maîtriser la pandémie – Christian Dubé

Photo: courtoisie

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, se réjouit des efforts faits par l’ensemble de la population au cours des dernières semaines pour freiner l’essor de la 2e vague.

S’appuyant sur les conclusions d’une nouvelle étude de l’INSPQ sur l’évolution de la pandémie, le ministre a toutefois avoué qu’il faudrait en faire davantage pour véritablement maîtriser la situation.

Selon lui, les sacrifices que l’ont fait depuis le 1er octobre, ça fonctionne.

En plus de continuer à respecter les mesures sanitaires en vigueur, le ministre Dubé invite la population à réduire encore un peu plus ses contacts sociaux.

Pour faire une différence notable, il faut impérativement observer une réduction des contacts sociaux de près de 25% dans la population.

Les projections présentées par l’INSPQ ce matin démontrent que sans le resserrement de mesures sanitaires effectuées au début du mois d’octobre, la province frappait le mur souvent évoqué par le ministre de la Santé.

L’organisme a également élaboré deux autres modélisations pour illustrer l’évolution possible de pandémie en fonction des mesures sanitaires en place.