Loi sur les langues officielles : Rayes veut des changements

Photo: Bureau du député Alain Rayes

Le député conservateur et porte-parole en matière des langues officielles, Alain Rayes, presse le gouvernement de moderniser la Loi sur les langues officielles.

Dans un récent rapport, le commissaire Raymond Théberge constate une hausse de 25% des plaintes reçues.

M. Théberge estime que sous prétexte de la crise sanitaire, plusieurs institutions fédérales ont failli à leur mandat d’offrir leurs services dans les deux langues officielles.

Pour Alain Rayes, le gouvernement libéral n’a rien fait pour les francophones, la dualité linguistique canadienne et les communautés de langues officielles en situation minoritaire.

Il demande donc que la loi soit modernisée, ce que Justin Trudeau avait promis mais toujours pas réalisé.