Non-respect du corridor de sécurité | Une vingtaine de constats dans la région en cinq ans

Image d'illustration par Despositphotos

Au cours des cinq dernières années, 25 constats d’infraction dans le district judiciaire d’Arthabaska ont été remis aux citoyens qui ne respectaient pas le corridor de sécurité. 

Cette loi, qui est entrée en vigueur en 2012, oblige les automobilistes à ralentir et à respecter le corridor de sécurité quand un véhicule prioritaire a ses gyrophares allumés et est immobilisé dans l’accotement.

C’est dans le secteur de Daveluyville où il y a eu le plus de constats avec 11. Saint-Louis-de-Blandford arrive deuxième avec 10. 

Les Victoriavillois ont bien assimilé cette nouvelle loi alors qu’un seul constat a été remis et c’était en 2018.

Dans la province, les autorités ont remis en moyenne 797 constats annuellement pour cette raison au cours des six dernières années.

Avec la collaboration de Benjamin Aubert