On sentira davantage l’odeur de fumier cet été

On sentira davantage l’odeur de fumier cet été sur les terres de la région que lors des années passées. 

La raison est simple, mais aussi surprenante. 

La guerre en Ukraine a fait monter le coût de l’engrais azoté, un engrais très populaire chez les agriculteurs. 

Le prix est passé de 630 $ la tonne en 2021 à 1 500 $ cette année.

Au début de mars, le gouvernement russe a recommandé à ses producteurs de suspendre leurs exportations d’engrais.

C’est ce que le Journal de Montréal rapporte. 

Le président de l’Union des producteurs agricoles, Martin Caron, a fait savoir que les agriculteurs n’avaient pas d’autre choix que de se tourner vers le fumier et d’en étendre plus pour économiser.