On s’occupera mieux des travailleurs étrangers en agriculture

Les agriculteurs de la région seront heureux d’apprendre qu’une entente a été conclue entre l’Union des producteurs agricoles (UPA), la Fondation des entreprises en recrutement de main-d’oeuvre agricole étrangère (FERME) et le Réseau d’aide aux travailleuses et travailleurs étrangers migrants agricoles du Québec. 

Cette entente va assurer un environnement de travail sain, sécuritaire et respectueux pour ces travailleurs. 

Celle-ci permettra aussi une étroite synergie entre les organisations afin de maximiser et d’accélérer l’intervention des intervenants appropriés advenant des cas problématiques. 

« Les travailleurs étrangers temporaires parcourent des milliers de kilomètres pour venir travailler dans nos fermes, malgré l’éloignement de leur famille et le dépaysement, et subvenir aux besoins des leurs. Plusieurs reviennent d’année en année dans les mêmes entreprises et deviennent des participants actifs à leur croissance. Notre responsabilité, à titre d’employeurs consciencieux et en vertu de toute la reconnaissance qui leur est due, est de les accueillir à bras ouverts et d’assurer, par tous les moyens mis à notre disposition, le respect de leurs droits », a souligné le président de l’UPA, Martin Caron.