Opération de la GRC à Plessisville et à Saint-Ferdinand en lien avec un groupe terroriste

La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) mène actuellement des perquisitions à Plessisville et à Saint-Ferdinand en lien avec une enquête concernant des groupes terroristes néonazis Division Atomwaffen.

La GRC a indiqué que toutes les mesures sont en place pour assurer la sécurité de la population et de ses policiers.

Des images sur les réseaux sociaux de la GRC ont été publiées. On y voit les policiers lourdement armés. 

« Perquisitions en cours à St-Ferdinand et à Plessisville. Enquête ciblant des individus présumés être associés au groupe terroriste Division Atomwaffen », peut-on lire sur le compte Twitter de la GRC Québec.

À Saint-Ferdinand, la perquisition a eu lieu sur la rue Vianney, dans l’ancienne école.

Selon le maire, Yves Charlebois, « il y avait beaucoup de vas et viens à cet endroit », a-t-il dit.

L’escouade tactique, un camion blindé et deux chiens renifleurs, entre autres, étaient sur les lieux.

À Plessisville, la perquisition s’est passée sur la rue de la Coopérative. 

Atomwaffen est un groupe international lié à des actes de violence dans plusieurs pays. En 2021, Atomwaffen a été ajouté à la liste des entités terroristes interdites au Canada.

Photo : GRC
Photo : GRC
Photo : Yves Charlebois
Photo : Yves Charlebois