Pasteur Claude Guillot | Poursuite de 5,4 M$ d’une victime contre des institutions, dont celle de Victoriaville

Une des victimes du pasteur Claude Guillot réclame 5,4 M$ à des institutions religieuses, dont celle de l’Église baptiste de Victoriaville.

Josh Seanosky a été l’une des victimes du pasteur lorsqu’il a été en pension de 8 à 21 à l’église-école clandestine que dirigeait Claude Guillot dans son sous-sol à Sainte-Foy. Il a déposé une poursuite au palais de justice de Québec lundi

Le Journal de Québec rapporte « qu’il accuse l’organisation d’avoir fait la promotion de la violence ou de s’être rendues ‘‘complices’’ des abus commis par Claude Guillot en ne le dénonçant pas aux autorités policières alors qu’elles avaient la connaissance ou devait avoir connaissance de cette violence ».

L’Association des Églises baptistes évangéliques du Canada est aussi visée dans cette poursuite.

On rappelle que le pasteur, qui a commencé sa carrière à l’école La Bonne Semence de Victoriaville, a été condamné à huit ans de prison jeudi dernier pour les sévices qu’il a fait subir à cinq enfants de 1982 à 2014.