Rétrospective septembre 2022 | Alain Rayes quitte le Parti conservateur et devient député indépendant

Jusqu’au 3 janvier, monvicto.com fera une rétrospective des moments forts de l’année 2022. Pour celle-ci, on revient sur le mois de septembre.

Alain Rayes quitte le Parti conservateur et devient député indépendant

Alain Rayes a annoncé sur les réseaux sociaux le 13 septembre qu’il quittait le Parti conservateur du Canada pour devenir député indépendant. 

Le député de Richmond-Arthabaska dit avoir songé à son avenir depuis quelques semaines, mais cette réflexion a amplifié à partir de l’élection de Pierre Poilievre.

À la fin de juillet, Alain Rayes avait publié une lettre ouverte dans laquelle il implorait les conservateurs de ne pas voter pour Pierre Poilievre.

Quelques jours plus tard, ce dernier et selon La Presse, des proches collaborateurs du nouveau chef, Pierre Poilievre, ont invité les membres du parti à inonder d’appels le bureau du député afin que celui-ci démission de son poste.

Eric Lefebvre victime d’intimidation

La Sûreté du Québec a enquêté sur plusieurs tentatives d’intimidation à l’égard d’Eric Lefebvre.

C’est ce qu’a rapporté TVA Nouvelles au début de septembre.

Le 8 septembre, une trentaine de voitures arborant des drapeaux du Québec et du Canada ont défilés devant sa résidence personnelle, et ce, en klaxonnant et en lui criant des insultes. 

Le député d’Arthabaska se trouvait à l’intérieur avec sa conjointe et l’enfant de celle-ci.  Le couple a déposé une plainte à la SQ depuis les incidents. 

Quelques jours plus tard, selon une source bien informée, des manifestants étaient attendus au Club de golf Plessisville, là où se tenait le déjeuner. 

Les policiers ont d’ailleurs été avisés de cette possible présence de manifestants. Or, aucun n’était finalement présent sur place.

20 000 personnes pour les Cowboys Fringants

Ils étaient un peu plus de 20 000 personnes au centre-ville de Victoriaville le 4 septembre pour les spectacles de Dumas et des Cowboys Fringants. 

Ces concerts bouclaient la série de spectacles gratuits que la Ville de Victoriaville avait organisée. Le maire, Antoine Tardif, était ravi de la réponse des Victoriavillois.