Seulement deux écoles de la région sont en mauvais états

Des 58 écoles du Centre de services scolaire des Bois-Francs (CSSBF), seulement deux ont reçu la cote D.

Il s’agit de l’école Amédée-Boisvert à Saint-Albert ainsi que l’école alternative La Fermentière à Warwick qui regroupe aussi la Grange-étable.

Pour la première, le déficit de maintien s’élève à 348 000 $ tandis que celle à Saint-Albert est de 48 970 $.

Ce sont des données qu’a obtenues Radio-Canada. 

Aucune école n’obtient toutefois la cote E alors que 21 institutions reçoivent la note de A. 

On rappelle que cet été, 29 projets pour des travaux de rénovation se feront au CSSBF qui oscilleront autour des 15 M$.