Souper du maire : abaissement du taux de taxation et réduire la pénurie de main-d’oeuvre

Photo: Arsenal Media

Lors de son premier souper du maire mardi soir, Antoine Tardif a indiqué son intention d’abaisser le taux de taxation de base sous la barre de 1 $ du 100 $ d’évaluation.

Présentement, celui-ci se situe à 1,05 $.

La maire de Victoriaville a toutefois assuré que cette diminution n’affecterait en rien les services offerts à la population et explique comment il va procéder pour y arriver. 

Pénurie de main-d’oeuvre

Bien conscient de la pénurie de main-d’oeuvre dans sa ville, le maire a fait savoir qu’un nouveau fonds d’attraction sera développé, en plus de missions de recrutement à l’international ainsi qu’un nouveau département « main-d’oeuvre et milieu de vie » qui verra le jour.

Ledit département sera en fonction au cours des prochaines semaines et a été accepté en conseil d’administration la semaine dernière. 

Places en milieu familial

Afin de combler les quelque 250 places en milieu familial, le maire a annoncé la mise sur pied d’incitatifs financiers pour favoriser l’implantation de services de garde en milieu familial en plus d’assouplir les mesures pour faciliter la construction de nouvelles unités d’habitation.  

Améliorer le centre-ville

Antoine Tardif a annoncé qu’il souhaiterait davantage d’endroits habitables pour la population au centre-ville.

Un nouveau poste a aussi a été créé pour le centre-ville, démarcheur commercial, dont son travail sera de trouver des locataires pour les locaux vacants.

À noter que ce n’est pas dans les plans de la Ville de fermer la rue Notre-Dame aux automobilistes et de la rendre piétonnière cet été. 

Par ailleurs, des spectacles gratuits ont été annoncés pour cet été sur le stationnement De Bigarré pour ramener de la vie au centre-ville.

Les Trois Accords et le Victoriavillois Dumas seront parmi les artistes invités. 

Vers les Jeux du Québec

Celui qui en est à son premier mandat a annoncé la mise sur pied d’un comité pour analyser la possibilité de déposer la candidature de Victoriaville aux Jeux du Québec.

Or, il est encore trop tôt pour savoir quelle année est dans la mire de la Ville.