Spectacle d’Éric Lapointe à Victoriaville | La Ville se défend malgré la déception de la Volte-Face

Courtoisie

Alors que la Volte-Face a publié une lettre dans laquelle elle trouvait désolante la « sélection du chanteur Éric Lapointe en tête d’affiche » d’un spectacle gratuit qui sera à Victoriaville cet été, la Ville a donné son point de vue sur la présence du chanteur en juillet.

Elle a fait savoir que de « présenter un spectacle d’Éric Lapointe ne signifie en aucun temps que la Ville cautionne la violence sous toutes ses formes ».

Le chanteur avait plaidé coupable en octobre 2020 de voies de fait contre une femme.

La Ville a ajouté qu’il « a reconnu ses torts et a purgé la peine lui étant imposée par le système judiciaire. Celui-ci performera à l’occasion de nombreux événements partout au Québec cet été, dont à Victoriaville ». 

Le spectacle sera dans le stationnement du Colisée Desjardins le 1er juillet. 

La directrice générale de l’organisme qui est une ressource communautaire et d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence conjugale, Julie Croteau, avait déploré que ce choix d’artiste « est d’autant plus questionnant de la part de Victoriaville qui s’est pourtant proclamée Municipalité alliée contre la violence conjugale en décembre 2020 ».

À lire également |

Spectacle gratuit d’Éric Lapointe à Victoriaville | Un choix désolant selon la Volte-Face