Subvention salariale d’urgence : réactions des Chambres de commerce

Photo: courtoisie

La Fédération des chambres de commerce du Québec et la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs Érable saluent la prolongation du programme Subvention salariale d’urgence du Canada.

Les deux organismes accueillent favorablement la prolongation jusqu’en août de ce programme.

Ils estiment toutefois que d’autres assouplissements demeurent nécessaires pour qu’un maximum d’entreprises puisse en bénéficier.

Par exemple, on souhaiterait que le critère de la baisse de revenus de 15% en mars soit appliqué pour tous les mois où le programme sera en vigueur.

D’autre part, on estime que des assouplissements doivent aussi être apportés à la PCU et à la PCU pour les étudiants.