Le bilan environnemental du gouvernement est un échec selon la candidate dans Arthabaska

Celle qui se présente aux élections provinciales pour Québec solidaire dans Arthabaska parle d’un bilan environnemental du gouvernement Legeault comme d’un échec. 

Pascale Fortin a souligné trois exemples : le troisième lien pour l’étalement urbain, l’indemnisation des compagnies pétrolières à la hauteur de plusieurs millions de dollars et la cible de réduction de GES bien trop basse à son avis.

La candidate va annoncer ses propositions locales cet automne, mais évoque déjà que l’enjeu du transport y occupera une place importante. 

Outre l’environnement, la candidate de Québec solidaire affirme qu’elle est déjà sur le terrain en effectuant du porte-à-porte pour parler aux gens des propositions de son parti en matière de logement et d’accès aux soins et services en santé mentale.