Un camp d’entraînement néonazi à Saint-Ferdinand

Saint-Ferdinand a été le théâtre d’un camp d’entraînement paramilitaire d’une pognée de membres armés du groupe terroriste néonazi Atomwaffen Division.

C’est ce qu’a dévoilé La Presse qui a d’ailleurs obtenu la vidéo de propagande qui a été filmée à Saint-Ferdinand en 2019.

On y voit un groupe d’au moins quatre hommes en tenue de combat participer à des séances de maniement d’armes dans l’ancienne école de la route Vianney. 

Dans la vidéo, on les voit également en train de tirer sur des cibles avec des armes semi-automatiques ainsi qu’au moins une mitraillette automatique dans des zones boisées et des rangs de terre qui semblent se trouver près du village de Saint-Ferdinand. 

La Presse a expliqué que « plusieurs camps d’entraînement militaires de ce genre, appelés ‘‘camps de la haine’’  par les membres d’Atomwaffen, se sont déroulés à plusieurs endroits aux États-Unis entre 2016 et 2019. Les participants y étaient notamment ‘‘ formés au maniement d’armes et au combat corps à corps ’’, indique la description de l’entité terroriste sur le site de la Sécurité publique du Canada. »

Toujours selon La Presse, c’est cette vidéo qui a déclenché une enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en 2020.

Le maire Yves Charlebois a expliqué que ceux qui habitaient dans l’ancienne école ne se mêlaient pas à la population.

Le maire a rappelé que la Municipalité ne pouvait rien faire dans ce dossier

On rappelle qu’aucune arrestation n’avait été effectuée lors de la perquisition du 17 juin dernier à Saint-Ferdinand de la part de la GRC.