Un peu plus du tiers des femmes de la région victimes de violence avec leur conjoint

Image d'illustration par Despositphotos

Un peu plus du tiers des Centricoises de 18 ans et plus ont déjà déjà vécu au moins un acte de violence physique ou psychologique dans le cadre de leur relation intime.

C’est ce qu’ont révélé des données de l’Institut de la statistique du Québec publiées, mercredi, pour 2021-2022.

Elles ont été 38 % à avoir répondu en avoir subi parmi les quelque 37 800 femmes de la région. 

Les hommes aussi ont subi de la violence, mais ils ont été moins nombreux avec 23,9 % parmi les 24 300 Centricois.