Un registre des caméras de surveillance à Victoriaville

Photo : Sûreté du Québec

La MRC d’Arthabaska s’est associée avec la Sûreté du Québec pour mettre sur pied un registre des caméras de surveillance sur son territoire. 

La SQ a indiqué que ça permettra d’accélérer le travail des policiers et des enquêteurs si un incident survenait.

À noter que l’inscription au registre ne signifie pas le libre accès aux enregistrements. Si un incident se produit dans le secteur et que le propriétaire est contacté par un policier, il pourra toujours choisir s’il veut ou non permettre aux agents de police de visionner les images.

Les citoyens et les entreprises peuvent inscrire leur système de surveillance intérieur ou extérieur au registre des caméras. 

« Il nous fait plaisir de collaborer avec la Sûreté du Québec pour la mise en place de ce registre de caméras de surveillance qui viendra assurément soutenir le travail des policiers. La vidéosurveillance est une méthode grandement efficace pour appréhender les criminels et condamner les suspects pris en flagrant délit. De nombreux citoyens et propriétaires d’entreprise utilisent un système de caméras de surveillance et nous les invitons à l’inscrire et ainsi contribuer à la sécurité de notre ville », a souligné le maire de Victoriaville, Antoine Tardif.