Une compagnie réclame 1,6 M$ pour des retards de construction causés par le gouvernement

Photo: Arsenal Média

Une compagnie de construction de Saint-Christophe-d’Arthabaska réclame 1,6 M$ au ministère des Transports du Québec. Selon la compagnie, le ministère aurait lui-même causé des retards dans les travaux, mais ose toute de même réclamer 322 500 $ de pénalités à la compagnie.

Le 24 mai 2019, la compagnie Constructions Pépin et Fortin a obtenu le contrat pour la modernisation de la halte routière de Villeroy située sur l’autoroute 20 Ouest.

Les travaux devaient débuter un mois plus tard et se terminer en décembre 2019.

« Le MTQ avait la responsabilité de fournir les plans et devis requis pour le projet (…) mais une multitude d’erreurs aux plans et devis (…) ont occasionné d’importants retards dans l’exécution des travaux », apprend-on dans une poursuite qui a été déposée au palais de justice de Victoriaville le 30 septembre.

Lorsque la compagnie demandait des réponses au MTQ pour les travaux, « le délai de réponse moyen (…) était aussi long que 22,6 jours ». 

« En conséquence des retards (…) le MTQ a appliqué sans justification, des pénalités pour un total de 322 500 à la compagnie », est-il écrit. 

La compagnie réclame donc 1,6 M$ avec l’intérêt aux taux légal et l’indemnité additionnelle.