Zones d’intervention spéciale : nouvelles exclusions

Photo: Arsenal Média

Le gouvernement du Québec a adopté récemment un arrêté ministériel pour exclure certains territoires des zones d’intervention spéciale.

Ces zones ont été établies à la suite des inondations du printemps 2019.

Elles visent notamment à favoriser une gestion rigoureuse des zones inondables.

Dans le Centre-du-Québec, six municipalités sont touchées par ce nouvel arrêté ministériel.

Il s’agit entre autres de Drummondville, Nicolet et Bécancour.

Québec doit élaborer un nouveau cadre normatif pour la gestion des zones inondables et sa mise en œuvre par les municipalités.